Faut-il séparer les urines des matières fécales ?

Faut-il séparer les urines des matières fécales ?

Il vaut mieux éviter cette pratique, l’intérêt premier de l’utilisation d’une toilette sèche est de remettre dans le cycle naturel une matière indispensable à l’équilibre de ce cycle.
Afin d’obtenir un compost équilibré, il est indispensable de réunir les urines, les matières fécales et de la litière ou matière carbonée.

Le problème de l’ammoniaque

En séparant les deux, les urines sont soit dirigées vers le réseau collectif (dans ce cas, le problème n’est pas résolu) ou bien stockées dans une cuve afin d’être utilisées au jardin.

Il faut savoir que l’urine stockée se transforme rapidement en ammoniaque. Si elle s’infiltre dans les nappes phréatiques, elle va engendrer une pollution par les nitrites et nitrates.

De plus, il est recommandé de ne pas s’en servir pure mais de la diluer dans 10 volumes d’eau.
Ce qui remet en question la préservation de la ressource en eau escomptée avec l’utilisation d’une toilette sèche.

Il serait également conseillé de ne pas en épandre tout le temps et de le faire sur une surface minimale.
Cependant, un adulte urine entre 1 litre et 1,5 litres par jour. Cela implique de conserver l’urine ou d’avoir une grande surface à épandre.
La question vient à se poser sur la conservation de l’urine, de sa transformation rapide en ammoniaque. Et que faire de cet ammoniaque problématique dans la terre et néfaste pour les nappes phréatiques.

Le rapport azote/carbone

Dans une TLB, c’est l’adjonction directe de la litière carbonée qui permet l’inhibition de cette transformation enzymatique néfaste.
Ainsi l’urine ne se transforme pas en ammoniaque et le rapport azote (urines et fèces) et matières carbonées (copeaux de bois) est milieu propice à la décomposition en humus fertile.
Quant aux matières fécales stockées et compostées seules, elles ne peuvent rentrer dans un processus de formation de l’humus et ne donnent donc aucun résultat valorisant. On comprend donc que cette pratique n’a pas vraiment d’intérêt si ce n’est celui de réduire la manutention, mais à quel prix ?
Lire à ce sujet l’article d’Eautarcie en cliquant ici

32 commentaires

  1. Bonjour!

    Nous avons opté pour une toilette à séparation, par ignorance et facilité. Je découvre votre article et donc je me pose à nouveau des questions.

    Si l’urine se transforme au bout de quelque jours en ammoniaque, peut-on imaginer qu’il est OK si on évacue tous les deux jours l’urine (donc pas encore transformée) 1) en partie dans le réseau d’évacuation 2) en partie avec les fèces, dans un compost, et donc relancer un processus d’humusation ?

    • Maurin Fontaine on

      Bonjour Nathan,
      Merci pour votre commentaire auquel je tenterai de répondre selon nos convictions chez Lécopot.
      Alors alors y franchement.
      Pourquoi s’ennuyer à séparer les urines des excréments pour ensuite devoir traiter, diluer et stocker une quantité difficilement gérable d’urine (compter 10 fois la quantité d’urine en dilution d’eau pour pouvoir l’épandre sans brûler les cultures) ? Si les urines doivent se retrouver dans le tout à l’égout et être traitées en centrale d’épuration ce n’est plus vraiment une toilette sèche. Et si l’on sépare les urines pour les réintroduire dans le compost ou est l’intérêt de la séparation ? Selon les cas les solutions divergent. La séparation peut-être utile, d’après moi, pour des pratiques à grande échelle. Mais dans votre cas et pour les solutions individuelles, au niveau d’un foyer, je vous conseille : 1) D’uriner directement dans votre jardin pour économiser les copeaux (« moins de liquides, moins de copeaux » argument des séparateurs), 2) De relier votre séparateur à votre seau, tout faire dans le même seau et le déposer dans votre composteur sans vous ennuyer plus qu’il n’est nécessaire. Avec un bon apport en matière carbonée, l’ensemble des déjections fera un magnifique compost d’ici deux ans.
      En vous souhaitant une bonne continuation dans votre engagement pour la planète.
      Maurin (pour Lécopot)

  2. Bonjour, je suis en train d’installer des toilettes seche. Peut on melanger de la cendre de bois a de la sciure? merci.

    • Bonjour,

      La cendre a un effet bactéricide, elle est donc à proscrire dans un processus de compostage.

      Les copeaux de bois, la paille, la sciure, sont préférables 😉

      Bonne journée.

  3. Bonjour,
    Nous sommes unes famille de 4 personnes (2 adultes 2 enfants)
    Notre compost toilettes séches urine-caca-sciure est déposé dans un bac en bois avec couvercle, et donc protégé de la pluie directe. Nous avons lu qu’il faut mettre une grosse couche de paille en bas du compost.
    Notre souci est que le compost a deux puits à 20 mètres à vol d’oiseau.
    Nous ne savons pas si il suffit d’une très grosse couche de carbonne type paille foin au fond du compost pour retenir les urines ou lixivats.
    Devons nous utiliser un bac étanche ? Comment déterminer si nous sommes dans une « zone à risque » pour l’eau contenu dans le sol ?

    Rémi

    • Gilles Avonde on

      Bonjour, Nous conseillons de tapisser avec 15-20 cm de paille sur le sol avant de le remplir. Cette litière de fond permettra l’absorption des liquides en surplus. Doublez la quantité pour enlever le doute concernant vos puits. Le bac étanche risque de se remplir d’eau en cas d’orage ou de fortes pluies. Cette eau deviendra rapidement stagnante, ce qui va se traduire par le pourrissement des déchets, et la prolifération d’insectes.
      plus d’information ici : https://blog.lecopot.com/le-compostage-des-toilettes-seches/

      Cordialement.

  4. Bonjour,
    Je préfère personnellement que qu’il n’y ait que peu d’urine dans mon seau de toilettes sèches (un rapport urine/fèces/sciure sans toutes les urines quotidienne) et cela pour plusieurs raisons (odeur, poids).

    Comment traiter les urines autrement séparément ?

    Est-ce que, lorsque l’urine est absorbée directement par le sol, l’ammoniac sera tout de même produit ?

    Uriner dans son jardin (pas dans son potager) est-ce néfaste pour le vivant à la longue ?

    Quelles solution simple avons-nous pour le traitement de l’urine ?
    Quitte à mettre une pastille dans un sceau de 20 le litres d’urine pour créer une réaction annulant son aspect « nocif »

    Merci par avance de votre réponse,

  5. Bonjour, nous utilisons les toilettes sèches depuis un mois environ. Pas de pb d’odeur dans le WC.
    En revanche, il y a des odeurs fortes d’urines dans le bac à compost qui diffusent sur plusieurs mètres dans le jardin. C’est gênant.
    Ceci malgré les copeaux au fond du seau avant de commencer à l’utiliser et malgré une bonne dose de copeaux après chaque miction.
    Que faire ?
    Cordialement

  6. Bonjour,
    Ma problématique est l’inverse de celle de Sophie Martignac. Afin d’éviter d’avoir à entreposer pendant près de 2 ans et sur 2m2 le compost de toilettes sèches, j’imagine qu’il serait possible d’utiliser les toilettes sèches uniquement pour les urines (mélangées avec sciure/copeaux) et de verser ce mélange directement dans le composteur de déchets verts afin de pouvoir l’utiliser rapidement et d’éviter d’avoir à réserver sur un espace de 2m2 (je suis en ville donc le terrain est plus contraint). Les toilettes à eau ne seraient donc utilisées que pour les fèces. Que pensez-vous de cette pratique?

  7. sophie Martignac on

    Bonjour,
    Nous aurons des TLB dans notre future maison mais pour limiter la manutention nous avons prévu de dériver les urines directement dans le compost via un séparateur d’urines et une canalisation. Seul les fèces iront dans le seau. Qu’en pensez vous?

    • Bonjour,

      Oui, cette technique fonctionne. Si vous pouvez la mettre en place. L’important est que Urines et matières fécales passent par un processus de compostage pour les valoriser.

  8. Bonjour,
    J’ai fait l’acquisition de toilettes sèches il y a maintenant 1 mois et je trouve que lors des vidanges, les urines rendent la consistance du mélange encore très liquide.
    J’utilise de la litière pour chevaux, à base de copeaux très fins.
    Cette consistance est elle normale ou alors les urines devraient elles être complètement absorbées ?
    Merci pour votre réponse

    • Bonjour Alain,
      Il est normal que les copeaux n’aient pas tout absorber complètement.
      Cependant, n’hésitez pas à mettre une couche de quelques centimètres de copeaux dans le fond de votre seau, avant de le mettre en service.
      Ceci absorbera un peu plus de liquides.
      Je vous souhaite une bonne journée.

  9. Bonjour,

    J’aimerai savoir si l’on peut se servir de sable pour remplacer la litiere ou copeaux dans l’utilisation des toilettes seches?

    • Bonjour,

      Les toilettes sèches fonctionnent avec l’apport de litière, soit de la matière végétale sèche.
      Le sable est un minéral et ne fonctionnera pas.
      L’idée est d’apporter du carbone pour compenser la richesse en azote des déjections.

  10. Petit question:
    Nous sommes en plein débat sur comment faire notre bac à compost car nous sommes sur un sol qui draine énormément et il y a un petit lac sous notre terrain… Comment faire pour éviter la pollution avec les bactéries (e-coli…) et autres types de pollution…

    Certain sont pour le hors sol (dans une grosse bâche plastique) mais le souci reste l’aération.
    D’autres pense qu’en mettant des plantes dans a pente cela réduirait les risques…

    Qu’en pensez-vous?

    • Bonjour,

      Comme dit dans notre article sur le compostage, il est préférable de composter à même le sol afin de mettre en lien les bactéries et la faune du sol avec le compost.
      Néanmoins,dans certains cas, il est préférable de couper ce lien afin d’éviter une pollution non désirée. C’est le cas lorsque vous avez un sol très rocheux (lessivage) ou bien de l’eau souterraine très proche du sol.
      Dans votre cas, je pense qu’il serait préférable de disposer d’un fond de structure étanche. Pour palier à cela, je vous invite à mettre, dans le fond de votre composteur, une couche bien épaisse de litière puis de compost en cours de maturation afin d’inséminer les bactéries nécessaires.Vous pouvez également utiliser des Micro organisme pour activé le tout.
      J’espère que vous trouverez votre compromis idéal.
      Bonne journée.

  11. Bonjour, nous n’utilisons nos toilettes seches que pour les urines. Or lorsqu’on deverse le seau au compost le fond est rempli de liquide et sent tres fort (alors que c est ok tant qu’il est en place). Est ce normal tout ce liquide ? Manque til de copeaux, pourtant nous en mettons en bonne quantité ? (copeaux ou sciure, meme resultat) Ou est ce que les fèces éviteraient justement ca ?
    Merci par avance.

    • Bonjour Jules,

      C’est sur qu’il est préférable de mélanger les fèces aux urines.
      Cependant, vous ne remplissez le seau qu’avec des urines, il est normal que tout ne soit pas imprégné.
      Utilisez-vous de la litière suffisamment sèches ?
      L’important étant que les urines se mélangent à la litière dans le composteur pour obtenir un mélange idéal carbone azote.

  12. Bonjour,
    Merci de vos conseils précieux.
    J’ai testé de mettre de la cendre de mon poele dans mes toilettes sèches. L’odeur provoquée est assez désagréable, j’ai l’impression que ça sent l’ammoniac. A déconseiller donc.
    Que faire de la cendre du coup : l’épandre directement sans passer par le compostage ?
    Merci par avance,

    • Oui, la cendre est à proscrire dans le processus de compostage ou alors en quantité infimes.
      La cendre est bactéricide, elle tue donc les bactéries essentielles au compostage.
      De plus, sa finesse extrême provoque l’asphyxie du mélange, d’où cette odeur d’ammoniac.
      La cendre peut être épandue directement dans le jardin, mais pas en quantité trop importante et trop concentrée géographiquement.
      Un vieux dicton dit que « La cendre enrichie le père mais ruine le fils » parce qu’elle booste la minéralisation de la matière organique présente dans le sol et donne un effet « coup de fouet » aux cultures suivantes.
      Malheureusement, cela se fait aussi en dégradant fortement la vie du sol et son équilibre même avec des apports constants de matières organiques.
      Résultat, au bout de quelques années, le sol est quasiment mort et peu productif. Il ne peut tenir ses rendements qu’avec le recours des engrais de synthèses.

      • Comme vous, j’ai un poêle à bois donc de la cendre à utiliser… Après l’avoir tamisée, je m’en sers comme produit nettoyant biologique, pour la vitre du poêle ou encore pour nettoyer l’inox… donc pour le seau des toilettes sèches ! Donc en résumé, pas de cendres dans le compost, mais d’autres utilisations sont possibles 🙂

  13. Bonjour
    J’utilise seul mes toilettes dans un pot inox, j’utilise des grands sacs papiers qui sont réellement dégradables. Le souci est qu’au fond le papier se dégrade avec « l’humidité » des urines, je le vide pas souvent, et donc le nettoyage est plus long…
    Je tapisse parfois le fond de feuilles mortes pour que que l’urine reste descende en bas et reste sous le papier.
    Personne n’a pensé à une grille ? ( comme pour les cuiseurs vapeur, l’eau est en dessous )
    On remélangerai tout sur le compost….
    Merci, et bonne continuation.

    • Bonjour,
      Le plus simple reste de ne pas utiliser de sacs papier, non ?
      Après, si vous souhaitez tester une grille, je veux bien votre retour dans quelques semaines.
      Merci et bonne journée.

      • Bonjour
        Oui j’utilisais des sacs plastiques biodégradables, mais je les retrouvais intacts dans le compost…
        J’ai trouvé une solution !
        Dans le bac acier, j’ai mis un pot de fleur en plastique (troué au fond),
        j’ai posé un morceau de bois sous le pot pour laisser de l’espace pour les urines,
        le pot est assez large, ainsi le sac papier n’est plus abimé,
        il reste sec puisque l’urine coule dessous.

  14. Bonjour, j’aimerais savoir si le procédé est le même pour les zones tropicales.
    Je suis à l’île de la Réunion, dans une zone très humide.
    Est-ce qu’il y aura des problèmes d’odeur ? Le compost sera t-il utilisable au bout de 2 ans ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.