Accueil » Blog des toilettes sèches Lécopot » Mauvaises odeurs dans votre toilette sèche ?

Mauvaises odeurs dans votre toilette sèche ?

par Julien
toilette sèche qui sent bon

Est-ce que les toilettes sans eau sentent mauvais ?

 

On nous demande souvent si les toilettes sèches dégagent des mauvaises odeurs !

Ce à qui nous répondons : « NON, les toilettes sèches ne sentent pas mauvais ! ».
Je devrais préciser : à condition que l’apport de litière soit respecté.
En effet, la litière carbonée apporte l’équilibre nécessaire au bon déroulement du processus de compostage et évite également l’apparition d’odeurs indésirables.

Si cette litière est sèche, carbonée et plutôt grossière (éviter de la sciure de bois seule, trop fine) , elle empêche les urines et les matières fécales de s’agglomérer en une masse peu aérée.
Elle évite l’évolution vers un processus anaérobie pourvoyeur entre autre de mauvaises odeurs.
A découvrir : les micro-organismes pour toilettes sèches.

Le caisson d’une toilette sèche ne doit pas être conçu / fabriqué de manière étanche, une ventilation naturelle minimale reste indispensable.

Nos 5 astuces pour ne pas avoir de mauvaises odeurs dans vos toilettes sèches !

Si vous avez des mauvaises odeurs dans vos toilettes sèches, ceci n’est pas normal.

En effet une toilette sèche bien conçue et bien utilisée ne génère pas d’odeurs néfastes, en tous cas pas plus qu’une toilette à eau.
Suite à quelques échanges (assez rares cependant, et heureusement) dans ce sens lors de nos sorties sur les foires et salons, il nous est apparu indispensable de donner des explications sur les points importants qui font qu’une toilette sèche fonctionne bien.

5 points importants pour rendre votre expérience avec les toilettes sèches plus agréable qu’avec des WC :

1. Protéger le bois

Une toilette sèche qui sent bon c'est une toilette sèche protégée

Nos vernis sont posés à la main, en trois couches.

Tout d’abord, votre bois doit absolument être protégé avec un produit qui rendra votre toilette lessivable.
Ceci afin de pouvoir nettoyer votre toilette comme il se doit et également empêcher les projections accidentelles d’urines de s’imprégner dans le bois. Par exemple un vernis vitrificateur écologique fera parfaitement l’affaire.

 

2- Utiliser une bavette

Bavette en acier inoxydable pour toilette sèche

Bavette en acier inoxydable pour toilette sèche.

Celle-ci assurera l’étanchéité entre l’assise de votre toilette sèche et le seau ou récipient qu’elle contient.
Ceci évitera ainsi les fuites d’urines entre le seau et l’assise.

Nous recommandons d’utiliser une bavette circulaire qui fera tout le tour de votre trou.
En effet les demi-bavettes fonctionnent bien si tous les hommes s’assoient pour uriner. Ceci n’étant pas toujours le cas, il peut y avoir des fuites sur la partie arrière de votre toilette.

La hauteur de la bavette est idéalement comprise entre 6 et 15 cm.
Ceci permettra de garder une distance de « sécurité » entre vos fesses et le contenu du seau et ainsi d’optimiser la capacité de votre seau.

En effet, si vous n’utilisez pas de bavette et que vous optez pour coller le haut de votre seau directement en dessous de l’assise (ce qui peut fonctionner pour éviter les fuites si votre seau jointe parfaitement à votre assise) vous ne pourrez pas remplir votre seau au maximum.

La bavette permet ainsi d’optimiser le volume utile de votre seau.
Par exemple, si vous n’utilisez pas de bavette et que vous utilisez un seau de 20 litres, vous n’utiliserez réellement que 15 litres de celui-ci.
De même que pour les seaux, nous recommandons que la bavette soit en acier inoxydable ou en plastique alimentaire. Les autres matériaux risquant de vite s’oxyder ou de prendre eux-mêmes une mauvaise odeur à la longue.

Lécopot à justement conçu, à cet effet, une bavette optimale pour les toilettes sèches.
C’est pourquoi nous l’installons d’office dans toutes nos toilettes et que nous avons décidé de la proposer à la vente pour tous les auto-constructeurs ou pour ceux qui veulent améliorer leur toilette sèche existante.

3. Choisir un récipient facile à nettoyer

Votre seau ou récipient doit être constitué d’un matériau ne prenant pas les odeurs et facile à nettoyer.
Nous déconseillons l’utilisation de seau en plastique classique ou en acier galvanisé. Les premiers vont vite prendre les odeurs et les seconds ne dureront pas très longtemps car ils seront attaqués dans le fond par l’acidité des urines.

Il est préférable d’opter pour un seau en plastique alimentaire ou en acier inoxydable. Ces deux matériaux sont facile à nettoyer car leur surface est lisse et ils ne prennent pas les odeurs.
C’est pourquoi ces matériaux sont utilisés en cuisine, notamment.

Seau plastique alimentaire
Seau en plastique alimentaire 21L
Seau inox 15L
Seau inox 15L

4. Choisir un récipient de volume modéré

Bien que beaucoup de gens veulent opter pour un très grand récipient, nous déconseillons ce choix pour deux raisons.
La première est que plus votre récipient est grand plus long sera le temps entre les vidanges (c’est d’ailleurs ce qui est recherché à travers l’utilisation d’un grand récipient). Le problème est que les urines qui restent trop longtemps dans le fond d’un récipient manquent d’air et se transforment ainsi, au bout de quelques jours, en ammoniac et dégage des odeurs peu agréables. Il faut vider votre seau, au minimum une fois par semaine.

La deuxième raison est que nous trouvons plus confortable de vider un récipient facile à vider plus souvent plutôt que la vidange devienne une épreuve de force à cause d’un récipient trop lourd ou peu pratique à manipuler.

En bref, un récipient en plastique alimentaire ou en acier inoxydable de 20 litres maximum semble optimal pour un usage familial.

5. Bien choisir sa litière de toilette sèche

Deux balles de copeaux spéciales toilettes sèches

La litière spéciale toilettes sèches de Lécopot

Et enfin, le dernier point important est la litière utilisée.

Il est souvent facile de trouver de la sciure chez les menuisiers du coin.
Attention, car la sciure de menuiserie contient souvent des résidus de panneaux contenant des colles, de la mélamine ou des traitements chimiques divers.
Cette filière n’est donc pas recommandée, à moins de bien connaître la personne et de lui demander si elle à des matières « propres ».

De toutes façons, la sciure est trop fine pour être idéale en litière de toilette sèche.
Sa finesse lui procure une grande capacité d’absorption mais étouffe les matières.
Comme expliqué précédemment, le manque d’air va provoquer la transformation ammoniacale des urines et les odeurs qui vont avec.

L’idéal est d’utiliser des copeaux de bois fins bien secs.
Ceux issus du tronçonnage ou de corroyage (dégauchissage / rabotage) sont idéaux. Leur granulométrie est suffisamment fine pour absorber les liquides mais ils ne s’agglomèrent pas et laisse donc circuler l’air.
Vous pouvez en trouver aisément dans la scierie du coin ou bien dans les grandes jardineries ou coopératives agricoles où vous trouverez de la litière pour chevaux (au rayon élevage) sous forme de copeaux de bois fins.
Si vous optez pour cette dernière solution, sachez que le coût d’achat restera bien plus économique que votre consommation d’eau.

Il en va de même pour les conditions de compostage, le compost a besoin d’air pour poursuivre son cycle de décomposition dans les meilleurs conditions. C’est pourquoi, il est souvent conseillé de l’aérer de temps à autre.

Votre composteur a besoin d’un coup de pouce ?

Il est également possible d’ajouter à votre litière des micro-organismes spécialement sélectionnés pour les toilettes sèches. La sélection est faite sur des micro-organismes bénéfiques pour le compostage. Ceux-ci prennent le dessus sur les autres organismes générateurs d’odeurs. Nous avons testé et vite adopté leur utilisation.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des micro-organismes dans les toilettes sèches, veuillez lire notre article sur les micro-organismes pour les toilettes sèches

Si vous respectez bien ces recommandations, vous pourrez jouir du plaisir de tous les utilisateurs épanouis de toilette à compost. Et de connaître la fierté de préserver l’eau et de participer à la production d’une matière nourricière pour la terre. Et il y a de quoi être fiers !

>> Rejoignez le Groupe Facebook « Toilettes sèches et fières de l’être » !

Journée mondiale des toilettes

Pour tous renseignements, contactez Lécopot ou postez votre message dans le forum

ça peut vous intéresser

33 commentaires

Jeremy 30/11/2023 - 9 h 00 min

Bonjour,
J’ai huilé le WC sec avec de l’huile de bois de chine en 2 couches.
Le bois est désormais bien saturé et déperlant.
Mais est-ce suffisant pour les mauvaises odeurs ?

Jérémy

Répondre
Julien 30/11/2023 - 9 h 58 min

Bonjour Jeremy,
À partir du moment où votre bois n’absorbe pas les liquides, vous avez une bonne protection.
Les odeurs seront surtout gérés par l’apport de litière bien sèche et de bonne granulométrie.

Bonne journée.

Répondre
Perrin 26/07/2022 - 6 h 58 min

Bonjour,
Peut on considérer que les résidus de médicaments présents dans les selles et urines sont totalement dégradés dans le compost après 2,5 ans de maturation ? Merci d’avance de votre réponse.

Répondre
Julien 26/07/2022 - 7 h 57 min

Bonjour,

Votre question est pertinente.
Il y a peu d’étude sur la dégradation des résidus médicamenteux dans le compost et il est difficile d’affirmer clairement cela.
En revanche, il est certain que la dégradation de ces résidus est beaucoup plus importante, après 2 ans de compostage, qu’après quelques heures dans une station d’épuration classique.
Bonne journée à vous.

Répondre
Miss Manala 03/09/2021 - 15 h 16 min

Merci pour ce super article ! On a suivi à la lettre vos conseils et on utilise une bavette Lecopot et c’est vraiment top ! Ca ne sent pas mauvais, c’est économique et écologique et c’est super facile à nettoyer et à entretenir.
Pour le coup, on n’a pas créé des toilettes sèches dans une maison, mais dans notre camping-car et je ne regrette absolument pas d’avoir troqué mes toilettes chimiques par cette solution alternative !
Merci !
Si vous souhaitez voir nos toilettes avant et après, c’est par ici :
https://www.lesmanalas.com/voyage-4-roues/voyager-avec-un-camping-car/toilettes-seches-camping-car/

Répondre
Léa de Lécopot 13/09/2021 - 7 h 39 min

Bonjour,

Merci pour votre retour et pour le partage de votre article.

N’hésitez pas à revenir vers nous pour nous faire un retour sur votre utilisation à plus long terme.

Bonne journée 🙂

Répondre
Miss Manala 13/09/2021 - 8 h 51 min

Merci pour cette réponse ! Avec plaisir ! Je vous ferai un retour d’ici quelques mois 😀 !

Répondre
niko 03/09/2021 - 9 h 59 min

Salut, merci pour l’article 🙂
Utilisateur de WC secs depuis 5 ans, dont les 3 derniers à l’extérieur, j’ai depuis quelques semaines des vers de mouches plein la litière, ça grouille de partout. Mes selles ont l’air OK, il n’y a pas spécialement plus de mouches que les étés précédents.. J’utilise les mêmes copeaux depuis 3 ans. Depuis 6 mois il y a des taureaux dans le champ voisin, avant c’était des chevaux. Sinon, rien n’a changé.. Comment expliquer cela, et hormis l’aspect peu engageant, est-ce un problème ?
Merci !

Répondre
Léa de Lécopot 13/09/2021 - 7 h 37 min

Bonjour 🙂

La présence de larves de mouches n’est pas un problème pour les vidanges de toilettes sèches.
Une fois les résidus vidés dans le composteur, une multitude d’organismes (et de micro-organismes) vont opérer dans le compost.
Les larves de mouches se joindront à ces acteurs du compost !
Pour éviter leur présence dans vos toilettes sèches, le mieux est de vider le seau plus régulièrement et de bien le désinfecter.
Si elles se trouvent dans votre litière (copeaux, sciure ou paille), il serait intéressant de stocker la litière dans un contenant hermétique.
Si il n’y a pas de changement majeur dans votre utilisation, il se peut que ce soit simplement une mouche qui a trouvé l’endroit agréable pour y pondre.

N’hésitez pas à revenir vers nous,

Bonne journée

Répondre
Guillaume 02/02/2021 - 12 h 17 min

Bonjour, j’ai une question technico-pratique : sur notre lieu nous accueillons des stages durant lesquels les personnes présentes ont accés à un toilette sec qui est abondamment rempli d’urine.
Il n’y a pas d’odeur dans le toilette sec en tant que tel, en revanche quand je vide le seau, l’ammoniac envahi tout le lieu de sa douce odeur acre.
Auriez-vous une idée pour que je puisse traiter cette urine en abondance sans les odeurs? Merci.

Répondre
Julien 17/02/2021 - 9 h 17 min

L’odeur d’ammoniac apparaît lorsque l’urine reste trop longtemps enfermée.
C’est d’ailleurs pour cette raison que les systèmes à séparation d’urines sont plus odorants que les systèmes à litière.
Si des odeurs apparaissent, c’est donc que les urines ont été enfermées trop longtemps.
Il conviendrait certainement d’effectuer des vidanges plus régulières pour palier à ce problème.

Répondre
Manu 17/05/2021 - 21 h 17 min

Il semble que l urine ne sent plus sur un lit de bruyère sèche …

Répondre
Léa de Lécopot 19/05/2021 - 7 h 31 min

Bonjour,
Oui tout à fait, c’est le principe des toilettes sèches. Dès qu’il y a une litière ça empêche les odeurs !
Bonne journée

Répondre
Fabienne 28/10/2023 - 21 h 04 min

Bonjour j ai des toilettes sèches avec séparateur d urine qui jusque-là fonctionnent très bien. Mais depuis une semaine une odeur d ammoniaque tenace. J’ai mis bicarbonate et vinaigre, passé le furet mais rien n y fait. Auriez-vous une idée ? Merci

Julien 20/11/2023 - 10 h 22 min

Bonjour,

Où et comment sont stockés vos urines ?
Un des problèmes des toilettes à séparation, c’est justement le stockage des urines qui, s’il dure trop longtemps, provoque une transformation ammoniacale fort odorante.

Reynes 01/02/2021 - 14 h 25 min

bonjour
J’ai construit ma caisse de toilette sèche relativement étanche, de la condensation se forme sous le couvercle et dégouline lorsque on l’ouvre.
Dois je créer des ouvertures munies de moustiquaires pour tenter d’éviter cet inconvenient

Répondre
Julien 17/02/2021 - 9 h 19 min

Oui, il est préférable que votre caisse ne soit pas complètement étanche pour éviter la condensation.
Aussi, votre pièce accueillant les toilettes doit être bien aérée. Soit par un système type VMC ou bien aération naturelle, genre fenêtre.
Le fait que la pièce ne soit pas chauffée joue aussi considérablement sur le phénomène de condensation.

Répondre
Marilyn 30/07/2020 - 7 h 38 min

Bonjour,
Tout d’abord je tenais à vous remercier pour tous vos conseils si précieux. Votre site est vraiment bien fait et très complet !
Voici ma question : Je m’apprête à acheter un terrain pour y mettre une jolie tiny house qui évidemment sera équipée de toilettes sèches. Mon soucis est que je ne pourrais installer mes bacs à compost que dans la zone humide du terrain (l’hiver, cette partie du terrain est boueuse). Que me conseillez-vous ? Dois-je surélever les bacs ?
Merci par avance de l’intérêt que vous porterez à ma demande.
Belle journée à vous !

Répondre
Julien 30/07/2020 - 8 h 33 min

Bonjour Marilyn,
Je vous remercie pour vos retours positifs sur notre site.
Pour répondre à votre question, il est possible d’installer vos composteurs sur la partie humide de votre terrain. Nous vous conseillons, cependant, de mettre une bonne couche de paille dans le fond du composteur avant de vider vos premiers seaux, afin d’absorber les liquides en surplus au maximum.
Je vous souhaite bonne continuation dans votre projet.

Répondre
Dule. 05/03/2020 - 17 h 58 min

Le problème de l’assise est résolu en recyclant une cuvette de wc traditionnelle dont on aura ‘défoncé’ le fond. C’est très propre et surtout non rebutant pour l’utilisateur. J’ai fabriqué une « cacamobile » sur ce modèle; c’est super! A votre dispo pour + de renseignements.

Répondre
ludivine 20/10/2019 - 12 h 08 min

bonjour, pour protéger le bois vous parlez d’un vernis vitrificateur. Est-ce qu’un vitrificateur fait l’affaire (car nous en avons déjà un, cela éviterait de racheter), ou est-il nécessaire que ce soit un vernis vitrificateur? merci par avance

Répondre
Julien 28/01/2020 - 10 h 41 min

Bonjour,

Regardez sur le descriptif de votre produit pour vous assurer qu’il permet bien de lessiver le bois à l’eau pour nettoyer votre toilette.
Si c’est bon, vous pouvez utiliser ce produit.

Répondre
Lomaga 02/08/2019 - 16 h 18 min

Bonjour,
Une question concernant le nettoyage du séparateur (toilettes avec séparateur d’urine). Comme on n’utilise pas d’eau ni de produits, comment nettoyer ce dernier ? On urine sur un matériau sans jamais le laver ?
Merci par avance à ceux qui en possèdent un pour vos réponses.

Répondre
Julien 07/10/2019 - 13 h 48 min

Bonjour,

Je n’en ai aucune idée car nous n’utilisons pas de séparateur.
Nous préférons la simplicité et l’efficacité des toilettes à litière 😉

Répondre
Landuré 08/01/2020 - 16 h 21 min

Bonjour. Il suffit de rincer le separateur à l’eau vinaigrée et bien essuyer (papier ou chiffon)

Répondre
CAMPOCASSO 27/01/2019 - 20 h 55 min

Pour des toilettes sèches, les déchets que l’on met dans le compost gėnèrent-ils de mauvaises odeurs ?

Répondre
Julien 18/02/2019 - 8 h 55 min

Pas de problèmes d’odeurs si vous respectez bien de recouvrir les matières avec de la litière régulièrement.

Répondre
DAUPHIN 17/11/2020 - 9 h 41 min

Bonjour; Évitez de mettre des excréments dans un compost destiné au jardin (culture fruits et légumes). Ils sont interdits dans la collecte sélective de ma communauté de communes qui revend du compost labellisé.

Répondre
Julien 17/11/2020 - 15 h 27 min

Bonjour,
Si le compostage est bien réalisé ou qu’il se déroule sur un laps de temps de 2 ans minimum, il n’y a pas de risques.
Votre Com Com a peut-être des craintes, par ignorance, comme c’est souvent le cas.
Sachez que certaines Com Com récupèrent les collectes de toilettes sèches pour les composter.

Répondre
Une nouvelle litière pour toilettes sèches chez Lécopot 08/01/2019 - 8 h 46 min

[…] plus, cette litière permettra de gérer l’apparition d’odeurs dans votre toilette sèche. C’est donc un élément essentiel pour la bonne utilisation d’une toilette à […]

Répondre
Leduc Gilbert 21/12/2018 - 9 h 15 min

Bonjour
Avez vous des toilettes sèches à séparation urines fèces?
Merci
Gilbert leduc

Répondre
Julien 08/01/2019 - 8 h 36 min

Bonjour,

Non, nous ne sommes pas adepte de cette pratique pour bien des raisons.
Nous préférons des systèmes simples, efficaces et à très forte valeur écologique ajouté 😉

Répondre
Des micro organismes pour les toilettes sèches - Lécopot 10/12/2018 - 10 h 19 min

[…] effets résultants sont une meilleure décomposition de votre compost, une génération d’odeurs fortement atténuée et un ensemble plus […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsLetter

Si vous aimez notre contenu, n’hésitez pas à vous abonnez à la Newsletter pour suivre toute l’actualité Lécopot

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Prénom et nom