Accueil » Blog des toilettes sèches Lécopot » Comment composter les déchets de toilettes sèches ?

Comment composter les déchets de toilettes sèches ?

par Julien
composteur en bois Lécopot

Le compostage des déchets d’une toilette sèche

Vous êtes nombreux à nous consulter pour savoir comment bien composter les déchets issus de votre toilette sèche, savoir ce que l’on peut mettre ou ne pas mettre dans le composteur ou le bac de compostage.

Dans le forum ci-dessous, Lécopot tente de répondre à chacune de vos questions sur le compost.
N’hésitez pas à consulter notre site dédié au compostage : Compost Nature !

ça peut vous intéresser

58 commentaires

catherine billot 25/09/2019 - 12 h 23 min

Bonjour, j’ai des toilettes sèches depuis juillet, commandées chez vous. Je constate récemment des moisissures à l’intérieur, juste au-dessus du sceau lorsque l’on soulève les couvercles, sur la surface plane qui se trouve à l’arrière (modèle coccinelle). L’endroit où j’ai installé mes toilettes ne serait-il pas assez aéré? je vous remercie. Cath

Julien 07/10/2019 - 13 h 35 min

Bonjour,

Ceci n’est pas fréquent et j’en suis surpris.
L’explication est très probablement, effectivement, un manque d’aération dans votre toilette ou un délai entre les vidanges trop long, ou encore l’utilisation de copeaux ou sciure pas assez secs.
Bien que ce soit une toilette sèche, le contenant reste humide et il est important que la pièce soit aérée un minimum.

J’espère que vous trouverez la solution rapidement.

Bonne journée

BARAUD 29/07/2019 - 14 h 47 min

Bonjour,

Quid du sang des règles et des tampons ? Des contre-indications avec les toilettes sèches ?

Et, faut-il ajouter des micro-organismes au mélange litière-excréments?

Cordialement

Julien 07/10/2019 - 14 h 07 min

Bonjour,

Si les tampons sont compostables, aucun problème.
Les micro organismes sont intéressants pour ensemencer les bonnes bactéries au sein du compost.
Ils ne sont pas indispensables, mais les résultats sont tout de mêmes intéressants.

Virginie 09/07/2019 - 13 h 24 min

Bonjour,
Je suis actuellement en train de concevoir pour un client une réhabilitation d’une ancienne ferme en écogîte avec une partie habitation privative. Mes clients sont désireux de mettre des toilettes sèches. Suite à diverses recherches, j’ai bien compris le principe et surtout l’intérêt de ne pas séparer les matières fécales des urines. Par contre, je ne suis pas sûr de comprendre comment optimiser la ventilation naturelle? Pour ce projet, je me retrouve avec des toilettes sur des planchers bois existants que je prévois superposés entre le RDC et l’étage de la partie habitation. Pour la partie gîte, 1 toilette en RDC dans une partie de l’ancienne grange semi-enterrée et des toilettes prévues sur une extension en ossature bois désolidarisée du sol, au niveau de l’étage.
J’espère avoir été suffisamment claire. En vous remerciant par avance de votre retour
Bien cordialement
Virginie

Julien 07/10/2019 - 14 h 17 min

Bonjour,

Avec une toilette à litière, il n’est pas nécessaire de disposer d’une aération dans la toilette contrairement à des systèmes à séparation où, sans aération, vous allez fuire votre maison.
Seule la pièce doit être aérée. Soit via un système VMC ou bien par une ventilation naturelle (fenêtre ou autre).
Ceci, non pas pour éviter les mauvaises odeurs, mais plutôt parce que bien que séches, les toilettes restent des toilettes. L’urine produit des condensats qu’il faut pouvoir extraire par ventilation, tout comme une toilette à chasse d’eau.
J’espère que votre réalisation se concrétisera positivement.

Bonne journée

VALERIE GARCIA 21/02/2019 - 12 h 38 min

Bonjour,

Nous sommes une famille de 5 personnes,
Nous avons des toilettes sèches depuis 18 mois et avons pris vos trois bacs comme compostage. Comme nous avons démarré le 1er compost le 1er novembre 2017, au bout de 4 mois 1/2 soit mi-mars 2018, le bac était plein étant donné qu’il faisait froid. Nous avons donc démarré un 2eme bac à la mi-mars qui nous a tenu jusqu’au 1er novembre dernier soit 8 mois 1/2. Le premier bac avait bien diminué et nous avons pu le transférer dans le petit de 800 litres. Nous avons donc commencé à ré-utiliser le premier bac et évidemment nous en sommes au même résultat malgré un hiver un peu moins froid, dans un mois maximum le bac sera plein. Le deuxième bac n’a presque pas diminué donc impossible de le transférer dans le petit et de toute façon le compost du petit (qui est très beau et sent très bon) n’est pas encore utilisable vu qu’il n’ a pas 2 ans. Nous habitons en Alsace, hivers froids et étés très chaud, mais normalement un bac devrait nous tenir 1 an et même en le démarrant en mars, nous avons tenu 8 mois 1/2. Mon mari m’a dit que la seule solution est de racheter un 4 eme bac mais moi je pense que nos composts ne descendent pas assez vite et un 4 eme bac prendrait quand même beaucoup de place. J’essaie de remuer de temps en temps le compost mais nous avons mis un delta ms le long des parois des bacs pour protéger le bois, j’ai peur que l’aération ne soit pas suffisante, mais nous n’avons pas de mauvaises odeurs. J’espère avoir été claires dans mes explications.

Qu’en pensez vous?

Valérie

Julien 18/03/2019 - 8 h 38 min

Bonjour,

Effectivement, la vie du compost est moins aisé par temps froids.
L’activité du compost est surtout tributaire de l’aération de celui-ci.
Il est probable que votre compost manque d’aération pour qu’il soit plus actif.
Les composteurs de 1.200 litres ont été étudiés pour des familles de 4 personnes et peuvent être un poil limite pour contenir un an de matières pour 5 personnes.
Laissez-nous un peu de temps et nous proposerons certainement des modèles plus grand dans un avenir proche.

En attendant, vous pouvez tenter d’enlever votre couche de pare pluie Delta MS afin de laisser votre compost mieux respirer.

Faîtes- nous votre retour dans quelques mois.

1 2

Les commentaires sont fermés

NewsLetter

Si vous aimez notre contenu, n’hésitez pas à vous abonnez à la Newsletter pour suivre toute l’actualité Lécopot

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Prénom et nom